Menu
Histoire

Les religieuses du Saint Sacrement

Notre histoire (1740-1804)

 L’enracinement à Boucieu : 1740 – 1789

Après la mort du Père Pierre Vigne, les sœurs continuèrent l’œuvre entreprise dans la fidélité à ses orientations.

Dans la région Rhône-Alpes, les communautés mettent leur pauvreté au service de malades et de jeunes dans les hôpitaux et les petites écoles.

Risquer avec courage : 1789 – 1804

La révolution Française provoque une grande dispersion des Soeurs. Quelques unes restent à Boucieu.

Expulsées des écoles, des hôpitaux, beaucoup continuent dans la clandestinité et souvent au risque de leur vie, les oeuvres de charité.

Romans : un élan nouveau (1804-1903)

 30 juillet 1804 : Napoléon établit la nouvelle Maison-Mère dans une partie de l’ancien monastère Saint-Just, à Romans-sur-Isère (Drôme). C’est l’extrême pauvreté !

Cinq sœurs font preuve de beaucoup de courage et de foi. Les vocations affluent ; les Sœurs sont appréciées pour la mission qu’elles assument.

« Les trois anciennes qui sont restées à Boucieu ne tarderont pas à venir … Elles nous aideront à former les jeunes, et la Providence fera le reste. »
Mère St Philippe Benoît – 1805

1885 : Léon XIII donne son approbation définitive aux Constitutions. La Congrégation est désormais de Droit Pontifical.

1901 : Les Sœurs sont expulsées de 56 écoles et hôpitaux en France !… Que faire ?

 

 

 

« Venez et voyez »

1826 : L’école est rouverte à Boucieu et de nombreuses communautés sont fondées en France.

1869 : En septembre, c’est la fondation de la première communauté en Italie (Rome).

1874 : La Congrégation ouvre une maison en Angleterre (Londres).

Gratitude, passion et confiance :1903-2004

Nouveau siècle… nouveaux défis… Une fois de plus, un élan missionnaire surgit de la souffrance et de la pauvreté.

1903 : Première fondation au Brésil. En 4 ans, 120 Sœurs rejoignent la mission brésilienne.

1906 : Expulsée de Romans, la Maison-Mère est transférée à Valence.

1954 : Une communauté Sacramentine commence en Irlande (Tullamore).

1964 : C’est l’Espagne qui accueille la première communauté (Sasamon).

 

Depuis 2004 : l'Amazonie, l'Afrique et la béatification

La Région brésilienne, toujours attentive à de nouveaux défis à la mission, a commencé une nouvelle initiative de missionnaire dans l’Amazonas, le plus grand état brésilien, un terrain(une terre) souvent exploité, mais aidait rarement ou a supporté(soutenu).

En 2004, dans l’état d’Amazonas, 300 kms de sa capitale, Manaus, trois sœurs ont commencé un quatre an l’initiative pastorale dans Itacoatiara (2004-2008). Depuis 2009, en réponse à un appel de l’Église dans l’état de Para, ils sont impliqués dans un nouveau projet de missionnaire dans Sapucaia.

Le 12 mai 2004 marque un autre jalon dans notre calendrier Sacramentine : une communauté de Soeurs du Saint-Sacrement est arrivée dans Morogoro, la Tanzanie et en juillet 2005 a ouvert une maternelle dans le village de Kilakala, pas loin de là.

Finalement, le 3 octobre 2004, à la Place de st. Peter à Rome, le Pape Jean-Paul II, même très faible, présida la béatification de Père Peter Vigne, parmi quatre nouveaux visages de sainteté dans l’Église : le jour de Joie intense et Thanksgiving partagé, où l’Eucharistie était, en vérité, la source et le sommet de vie dans l’Église, servant le monde.

Annulation ou report lié au COVID-19

Les manifestations suivantes sont annulées, à cause de la pandémie du Covid-19, et la date de leur éventuel report vous sera communiquée dès qu'elle sera fixée. :

- le Grand Voyage de la Passion du Christ prévu initialement le Vendredi 10 Avril 2020 à Boucieu le Roi avec un rassemblement de fidèles a été remplacé par une proposition de prière et méditation à partir de 3 vidéos .

-l'exposition d'Art Sacré contemporain prévue initialement du 4 au 19 Avril 2020 à Boucieu le Roi a été annulée